Vous y songiez depuis quelques temps ? L’heure a sonné de ressortir la Coccinelle aux couleurs pastel qui, encore ce matin, régnait au fond du garage comme une vieille étoile sur un écusson marseillais. Après avoir salué votre pompiste habituel, il ne tiendra qu’à vous d’asseoir Audrey Hepburn sur le siège passager au cuir blanc crème encore impeccable, décapoter sans vergogne et admirer cette douce chevelure, au vent, transpercer les grands boulevards.

Oubliez ces histoires de Delorean, les routes que vous allez emprunter sont larges de 40 ans. À la prochaine à droite, on débarque en 2018 avec des zigzags entre Cortex et L’Impératrice. Le premier est une véritable banque de samples écumée par MF Doom sur « One Beer », Rick Ross dans « Amsterdam » ou encore Damso avec « Amnésie ». La seconde, sa petite sœur cachée.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu par les jolies formes du funk francophone, prenez le temps de faire un détour entre Poom et Serge Delisle. Attention, n’y voyez aucune forme de chauvinisme ! On appréciera tout autant la fulgurance des cuivres et des synthés sur les lignes de basses de Nim Sadot, que la légèreté avec laquelle Makoto Matsushita dépose les siennes comme des morceaux de fruits dans la crème.

 

Texte : Jordan Vert Chambelin

Crédit : Jay Mantri

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s