Ce fut une chance de trouver une sauterie dans une maison alentour pour cette première soirée au pays de la junk food. Au sous-sol, ou basement comme ils l’appellent, une réunion guidée par le sizzurp, mélange de sprite et de sirop pour la toux. Les verres y sont distribués comme des flyers. On en prend plein les yeux en maroquinerie de luxe et en pierres précieuses. L’enceinte au son saturé crache du Lil Uzi, Travis Scott, SmokePurpp et déclenche des pogos à en devenir violet.

Sur la gauche, une porte tremble comme si un bélier l’enfonçait. Derrière s’agite un troupeau de rappeurs prêts à assassiner n’importe quel beat qui leur passerait sous le nez. Sur des airs 90’s, les MCs s’affrontent dans un splendide karaoké qui rappelle les open mic les plus techniques.

Une dernière pièce est dédiée aux plus sensibles, qui vivent de jazz et de vibes. Une atmosphère groovy laisse place à un sol jonché de matelas fins et colorés. On y fume, boit et s’y prélasse. Il y a comme une ambiance d’after mêlée à un parfum de tristesse.

 

Texte : Ugo Margolis

Crédit : DR ©

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s